Lettre autographe signée

Paul GAUGUIN / Lettre autographe signée à Camille Pissarro / Exposition / Renoir

Paul GAUGUIN / Lettre autographe signée à Camille Pissarro / Exposition / Renoir
Paul GAUGUIN / Lettre autographe signée à Camille Pissarro / Exposition / Renoir

Paul GAUGUIN / Lettre autographe signée à Camille Pissarro / Exposition / Renoir

Page in-8 sous chemise sur-mesure demi-maroquin bleu moderne. Faibles traces de pliures, petite déchirure dans la marge inférieure. Longue et importante lettre de Paul Gauguin à Camille Pissarro. "J'ai envie de vaincre par le talent".

Vous menvoyez des traités non signés pour les renvoyer à M. [Henri] Rouart, je change leur destination en les renvoyant à Pontoise afin que vous remettiez votre signature sur lacte le plus nécessaire celui qui nest pas signé par Blache.

Vous renverrez le tout à M Rouart. Vous dites que vous nêtes pas content en ce moment et quil est difficile de faire mieux.

Je crois que cest vous qui êtes difficile; au point ou vous en êtes il est difficile de faire mieux surtout dune année à une autre. Malgré cela je vous approuve de toujours chercher mais on ne passe pas dune perfection à une autre sans avoir beaucoup cherché , en somme je ne suis pas inquiet pour vous.

Quant à moi il en est autrement je nai pas le temps voulu pour accomplir une uvre suivie cela me désole mais enfin il faut bien que jattende lépoque ou je pourrais travailler dune façon suivie. Je ne perds pas courage et jespère que les longues réflexions casées petit à petit dans ma mémoire me permettront plus tard de rattraper le temps perdu. Javoue que depuis la dernière exposition 7. Exposition des impressionnistes je suis dégouté de tout des hommes en particulier.

Je sens de plus en plus combien notre époque est une époque féroce dargent, de jalousies de toutes sortes. Cest égal cela ma jeté de plus en plus dans la peinture mon seul but, jai envie de vaincre par le talent malgré toutes les difficultés que nont pas ceux qui ont toute lannée pour étudier. Depuis notre exposition je nai plus perdu une minute malgré cela je nai rien que des choses en train.

Je regrette que vous ne soyez pas venu il y a 15 jours, javais terminé quelque chose dassez complet et dont [Armand] Guillaumin et moi nous étions absolument contents malheureusement un Danois de nos amis digne négociant me la enlevé pour le mettre dans son salon au Danemark. Entre parenthèse létranger fait aujourdhui beaucoup de concessions à notre peinture et ce Danois qui était tout à fait notre ennemi est parti enchanté de son tableau prêt à défendre les impressionnistes dans son pays.

Je suis cette année tout à fait dans le pétrin au point de vue pécuniaire: les affaires étant tout à fait nulles je ne gagne rien et suis cependant obligé de dépenser. Mon dieu quand donc tous mes efforts aboutiront-il à me créer une vie indépendante.

Mr Renoir et Cie on fait du joli ouvrage en nous débinant chez Durant-Ruel! Vous me demandez ce que je pense des tableaux dItalie de Renoir vous savez que je ne juge jamais les tableaux que daprès ma conscience sans jamais tenir compte de lhomme. Je trouve que cest au dessous de tout. Dans quelques-uns il ny a plus que lenseigne du marchand de tableaux. Si cest cela que je dois faire pour charmer jaime autant ne plus jamais faire voir ma peinture. Du reste nous en causerons plus longuement.

Quand reviendrez vous à Paris tâchez donc de mapporter le panneau de salle à manger si toutefois vous avez toujours lintention de le mettre chez moi. Bien des choses à madame Pissarro. 1882 marque une période charnière pour Paul Gauguin, qui décide, comme en témoigne cette lettre, de se consacrer pleinement à la.

Le 25 janvier 1882, suite au krach de l'Union Générale et la crise en Bourse, Gauguin, alors en poste chez un agent de change, subit une sévère déconvenue financière. Cest dans ce contexte quil décide de se consacrer pleinement à son art.

Ainsi, parallèlement à son activité boursière, il se lie avec Camille Pissarro, dont il collectionne les toiles et avec qui il va peindre durant les vacances, à Pontoise. Il adjure alors Pissarro de le faire participer à la 7ème exposition des impressionnistes qui doit se tenir le 1er mars 1882 au 251 rue Saint-Honoré dans les salons du Panorama de Reichshoffen, loués par Durand-Ruel sous le nom de Portier, avec la participation financière des peintres.

Qui annonce l'immense artiste qu'il deviendra en dépit des critiques - pour certaines assassines. Confesse d'ailleurs dans cette lettre ne rien avoir vendu plus de quatre mois après l'exposition, preuve dune reconnaissance initialement difficile par le public. L'entrée de Gauguin dans le groupe impressionniste sera néanmoins fracassante. Par son tempérament orageux, il saliènera durablement Monet, Renoir (pour le travail duquel il ne dissimule pas ici son aversion) et Sisley, en raison de sa participation active à l'éviction de Degas.

Les tensions et les dissensions au sein du groupe atteignent alors à leur paroxysme. Fondation Singer-Polignac, 1984, n° 24, p. L'item "Paul GAUGUIN / Lettre autographe signée à Camille Pissarro / Exposition / Renoir" est en vente depuis le mardi 22 octobre 2019.

Il est dans la catégorie "Collections\Lettres, vieux papiers\Autographes\Autres". Le vendeur est "laurent-autographes" et est localisé à/en Versailles. Cet article peut être livré partout dans le monde.

  • Type: Lettre autographe signée
  • Epoque: Belle Epoque
  • Thème: Peinture
  • Nombre de pages: 2


Paul GAUGUIN / Lettre autographe signée à Camille Pissarro / Exposition / Renoir